GenWeb Nord-du-Québec

(Nouveau Québec)

Le GenWeb Nord-du-Québec est une composante du GenWeb Québec et du Canada GenWeb.

Baie-James, Villebois, Val-Paradis, Beaucanton, Matagami, Lebel-sur-Quévillon, Chibougameau, Chapais, Communautés Cries, Villages Inuits, Kativik



Val-Paradis, Villebois & Beaucanton

Valcanton est une localité située au sud-ouest de la vaste municipalité de Baie-James, dans la région du Nord-du-Québec, près de la frontière ontarienne. On y trouve environ 600 résidents, mais on constate chaque année une baisse de la population du village.

Valcanton est administré par un conseil local au pouvoir délégué par la municipalité de Baie-James

C’est en 1935 que naît la localité de Saint-Joachim-de-Beaucanton, dans la vallée de Turgeon, suivie en 1937 par la localité voisine de Saint-Éphrem-de-Val-Paradis. Ces deux villages, comme plusieurs autres de la province, voient le jour grâce au plan de colonisation Vautrin mis en place par le gouvernement du Québec afin de pallier les effets de la grande crise économique qui tourmente alors le Canada. Les futurs résidents s’y établissent dans l’espoir de vivre de l’agriculture et de la forêt.

Aussi la production laitière s’y développe-t-elle rapidement, mais, vers 1940, le gouvernement prend la décision de ne plus recueillir le lait au nord du 49e parallèle. L’exploitation forestière, les moulins à scie et l’élevage bovin prennent alors la relève et sont au cœur des activités économiques de ces régions pour de longues années.

En décembre 2001, Beaucanton et Val-Paradis fusionnent pour fonder la nouvelle localité de Valcanton.

Aujourd’hui, c’est un centre touristique qui se démarque par la richesse naturelle de son environnement, ce qui permet la pratique de diverses activités de plein air, tant en hiver qu’en été.

Dans l’ancien village de Beaucanton se trouve une belle église en pierre des champs de style structural Dom Bellon, érigée entre 1940 et 1948.

En 1996, les résidents des localités qui forment aujourd’hui Valcanton ont tenu un référendum sur l’appartenance juridique de la localité. La majorité des habitants ont décidé de rester dans la région du Nord-du-Québec plutôt que de rejoindre celle de l’Abitibi-Témiscamingue, malgré la proximité des agglomérations de cette région et les liens économiques, sociaux et culturels qui les unissent à Valcanton.


The communities of Val-Paradis, Villebois and Beaucanton are located at the southwestern doorway to the James Bay territory, right at the edge of the 49th parallel. The first settlers who colonised the region crossed the Turgeon River aboard a barge called La Rosanna, a replica of which still stands at the entrance of Villebois. This land, the home of famous nurse Blanche Pronovost (daughter of Émilie Bordeleau, "Les Filles de Caleb"), consists mainly of farmland and forest. It contains a wealth of heritage in a beautiful setting of green.

Covered Bridges

Mostly all old bridges were built with roofs to prevent premature aging and thus, save on construction costs. In addition to their primary function they also served as meeting places and sites for posting notices. Today, covered bridges are part of our heritage. Built with local materials in the traditional Town style, the Maurice-Duplessis (1943), Pionniers (1948) and des Souvenirs (1954) bridges all span the Turgeon River. The Taschereau bridge (1943) crosses Leslie Brook. The Val-Paradis, Villebois and Beaucanton bridges are still in excellent condition and can be crossed in a car, on bike or on foot. Their wooden structures are engraved with love messages written by young couples seeking a place to hide from indiscrete onlookers.

The Great Fire of Perron Township, the Erratic Blocks and the Saint Joachim Parish

In 1997, a major fire swept through the township of Perron and almost burned down Val-Paradis. You can walk (wear a good pair of running shoes) or cycle through this large burned out area and observe the process of regeneration taking place in the forest. Then, as you go through a patch of forest spared by the fire, you will discover strange formations of erratic blocs, waterfalls and builtin lakes - a stunning reminder of the ancient passage of glaciers! The Saint Joachim catholic church was built in 1948 and is one of the rare buildings in Québec erected in the Dom Bellot architectural style. Paul Bellot, a Benedictine monk born in Paris and exiled to Canada, gave his name to this style recognisable by its sharp angled windows. Today, this historical monument, built of fieldstone and carved granite, is the pride of Beaucanton.

Retour à l'Accueil ~ Home

 

Acadia | AB | BC | MB | ON | QC | NB | NL | NS | PEI | SK | YK | NWT & Nunavut | Canada GenWeb for Kids


Dernière mise à jour :  26/06/2016

Commentaires et Suggestions

© Quebec GenWeb 1997-2016